Accueil / Mes interventions / bad sectors sur disque dur qui clac

bad sectors sur disque dur qui clac

Si la diapo ci-dessous ne s'affiche pas: Lien direct


C'est carrément de Paris (!) qu'on me contact par mail pour un problème sur un vieux PC : Celui-ci a quelque chose comme 10 ans d'âges, et tourne avec un vieux disque dur Samsung HD320LD de 320Gigas, relié avec une bonne vieille nappe IDE à la carte mère.

La cliente n'accède plus à Windows, un -Windows XP bien sur-. Elle me dit que pendant le chargement de Windows, le disque dur émet des claquement toutes les secondes (j'essaie de reproduire phonétiquement...hum : clac....1 seconde...clac....1 seconde...etc ; cela indéfiniment). Ci-dessous une capture audio qui ressemble beaucoup au problème:

Bruit émis par le disque dur

Windows se charge indéfiniment et n'aboutit pas.

Je fais un devis, accepté, et reçoit 3 jours plus tard le disque dur, très bien emballé selon mes conseils.

Je branche le disque dur sur un adaptateur IDE-USB que je relie à un netbook (Cf diapo plus haut), et lance l'explorateur Windows : le disque dur ne clac pas. Mais en explorant le dossier « Mes document » là oui ça « clac » et une barre de chargement apparaît dans la barre d'adresse de l'explorateur, qui n'aboutit pas, la fenêtre d'exploration restant elle désespérément vide.

Puis la fenêtre d'exploration présentant (ou essayant plutôt) « Mes documents » se ferme brutalement : Le disque dur n'est alors plus détecté dans le poste de travail. Cependant ce dernier réapparaît au bout de quelques secondes : Je pense qu'il est simplement redétecté par Windows.

Donc pour en revenir au diagnostic : le claquement est typique de secteurs disque défectueux, un checkdisk ne donnerait rien du tout car il permet de vérifier et réparer (si possible) les fichiers et le compartimentage NTFS, mais pas de réparer la surface magnétique par des impulsions .

J'ai déjà écrit un ou deux articles sur la récupération de disque durs, mais dans cet article, l'intérêt est de démontrer que tous les logiciels de récupération ne se valent pas et/ou qu'il faut un certain environnement de travail pour ceux-ci .

Je lance donc Drevitalize version Windows (en session donc) pour qu'il répare le disque malade branché en USB via un adaptateur USB-IDE... Après un jour de scan il n'y arrive pas. Des secteurs défectueux sont par contre bel et bien identifiés en début de disque mais ne sont pas corrigés.

Mes tentatives pour forcer la copie du répertoire « Mes documents » sur un autre volume ne marchent pas ; toujours ce problème de claquement et de disparition du disque.

Peut-être faut t'il une prise plus « directe » pour le logiciel de réparation ? Je dépoussière alors un vieux PC fonctionnel de mon stock : La carte mère de celui-ci possède des connexions pour câble IDE (PATA). J'y branche directement le disque dur et lance un autre logiciel de réparation : HDDregenerator.

Mais cette fois, ce dernier est lancé en mode DOS depuis un CD bootable, donc en prise direct avec le disque. C'est idéal car le système d'exploitation Windows n’interprète pas les actions du logiciel de réparation; tout se joue entre le disque dur et HDDregenerator version DOS...

Bingo ! HDDregenerator voit les secteurs défectueux, le disque clac, le mot « Regenerating » apparaît alors et les blocs de secteurs défectueux (bad bloc comme dit HDDregenerator) sont affublés du R bleu qui signifie.. réparé ! (Cf. diapo plus haut).

Pour être sur que Windows va démarrer chez ma cliente (n'oubliez pas que je n'ai que le disque dur sans la tour), je lance Hiren's boot CD en mode MINI XP, le disque dur réparé étant toujours branché, puis clic sur l'icône HBCD>Registry>Fix Hard disk.

Une fenêtre DOS s'ouvre dans laquelle je choisi comme chemin C:\Windows (le Windows du disque dur) et l'option « Update Mass storage ». Cette options modifie le système d'exploitation du disque pour qu'il redétecte le bon pilote de disque à installer selon la carte mère sur lequel il est connecté.

Du coup, le disque dur peut être branché sur n'importe quel PC (enfin surtout carte mère)  sans -trop- craindre d'écran bleu. Cela me permettra de tester le bon démarrage de Windows et de regarder dans la foulée le fameux répertoire « Mes documents ». Ce que je fait, sur un vieux PC de mon stock : OK ! Windows se lance normalement et les documents sont « opérationnels » !

Un soulagement pour moi et plus encore pour ma cliente : Je n'aime pas trop dire « désolé je peux rien faire ». Surtout que dans le cas présent, le disque est bourré de photos mais surtout de données professionnelles : comptabilité, devis, contact...

Je fais l'avance de l'achat d'un disque dur neuf et y clone le disque réparé  avec Norton ghost 11.5 sous HBCD en mode IDE vers IDE, et renvoie le disque à sa propriétaire.