fbpx

Installer Windows 11 sur un PC non compatible

Faites appel aux services de PCsoleil informatique pour votre sauvegarde
Professionnel depuis dix ans dans le Centre-Var, basé à Brignoles
06.28.07.77.83 ou par E-mail

Sommaire

Les pré-requis principaux pour installer Windows 11 sont les suivants: La RAM de 4 go mini; un processeur 64 bits d’après 2017 (en gros); 64GO de disque dur; Pour la carte mère: Support du TMP 2.0 et support du Secure Boot. Pour la RAM et l’espace disque, normalement, ce n’est plus un problème de nos jours, mais pour la compatibilité processeur et le support du TPM 2 (puce de chiffrement sur la carte mère utilisée principalement pour chiffrer le disque dur) ces obligations mettent au rencart beaucoup trop de PC non contemporains mais encore très performants.

On va voir dans cet article comment outre-passer ces obligations avec -cerise sur le gâteau- les meilleurs moyens actuels pour récupérer une image de Windows 11 et créer  un support de démarrage..Et chantilly sur la cerise; Comment créer un compte utilisateur local non connecté (facultatif).

Télécharger une image ISO de Windows 11 la plus à jour possible

Le site UUP Dump est le point d’entrée pour construire une image ISO à jour.. Du jour (Il est même possible de récupérer les versions beta Insider Preview). Un peu déroutant car il faudra chercher “Cumulative update for Windows 11” et non pas “Latest ISO Windows 11” ou autre recherche du genre.
Voici le lien direct: https://uupdump.net/known.php?q=cumulative+update+for+windows+11

Par la suite après avoir choisi la langue d’affichage du site; Je choisis Windows en FR et une image ISO qui contienne la version Home et Pro. Attention à cocher les options comme sur la photo ci-dessous:

Un package zippé est à télécharger, je vous conseil de placer le fichier compressé dans un sous-dossier du disque C: nommé UUPDUMP. Attention; pas d’espace dans le nom ou de caractères spéciaux. Une fois enregistré, je clic droit sur “uup_download_windows.cmd” (j’ai choisit d’afficher les extensions de fichier).

Une fenêtre de commande se lance… Là il risque d’y en avoir pour un moment: Windows 11 est téléchargé “en entier “; Les mises à jour les plus récentes y sont intégrées; Et l’image ISO créée dans la foulée! NB: Si pour une raison ou une autre le téléchargement est interrompu, le script pourra reprendre là où il s’est arrêté une fois relancé. Voilà on vient de voir comment récupérer une image de Windows 11 de la meilleure manière possible.

Au terme des opérations le script demande de taper 0 pour fermer la fenêtre de commande; On ne peut pas louper l’image ISO de Windows 11 située à même le dossier contenant le script: Un fichier au nom à rallonge et qui pèse env. 4GO.

Créer une clef USB bootable

Le logiciel Rufus est très bien pour créer une clé USB de boot mais je préfère Ventoy; Avec lui il suffit de copier-coller l’image ISO sur la clé USB au lieu de devoir formater la clé USB puis décompresser Windows 11 (plus long) comme le fait Rufus. De plus pour info on peut placer plusieurs images ISO sur la clé avec Ventoy, pas possible avec Rufus à ma connaissance. Direction la page de téléchargement de Ventoy. On peut placer le pack zippé où l’on veut:

Il y a quand même un point délicat à prendre en compte: avec Ventoy on ne boot pas le PC directement sur l’installeur du système d’exploitation Windows, mais sur l’interface graphique de Ventoy qui permet de choisir l’image ISO sur laquelle démarrer, et ça peut poser problème sur un PC équipé du Secure Boot, et sur lequel on souhaite installer Windows 11… Ventoy n’a pas de certificat Secure Boot validé par une autorité légitime.

Le plus simple est de désactiver temporairement le Secure Boot dans le BIOS (le temps de l’installation Windows). Mais chaque constructeur (Asus, HP) a fait sa propre tambouille; Il n’y a pas de moyen universel de rentrer dans le BIOS; Sur LENOVO il faut tapoter Entrée au démarrage, sur PC ASUS c’est F2. Les menus de réglage du BIOS sont là aussi différents d’un constructeur à l’autre.

Donc le plus simple est de chercher sur Internet “désactiver Secure Boot sur un PC nom-du-constructeur” ou encore d’utiliser l’option dans Ventoy, de créer une clé USB compatible Secure Boot, mais cette option n’est pas parfaite et certaines machines peut tolérantes peuvent bloquer le démarrage de la clé USB sous Ventoy. Comment booter avec Ventoy sur un PC avec Secure Boot activé.

Ventoy et secure boot
La préparation de la clé avec l'option Secure Boot de Ventoy coché

Clic sur Installation pour préparer la clef USB: Ventoy va créer une grosse partition nommée Ventoy, dans laquelle il faudra copier-coller simplement l’ISO de Windows 11. Si l’installation de Ventoy sur la clé USB aboutit à une erreur; essayez de désactiver temporairement l’antivirus ou essayer sur un autre ordinateur, sinon suivre cette procédure.

Dans les options de Ventoy:

  • On peut voir “Type de partition”: L’option par défaut MBR marche dans 99% des cas mais si votre PC ne peut lire que les volume en GPT, choisissez “Type de partition> GPT”.
  • L’option “Configuration des partitions” permet de réserver à la “fin” de la cléf USB, une partition de taille réglable pour -par exemple- y placer vos documents personnels, applications, pilotes, etc.. Après l’installation de l’OS, il suffira de lancer l’explorateur Windows sur la clé pour les intégrer à votre O.S., Pratique si votre clé est assez volumineuse! (PS: Encore un + par rapport à Rufus).

Une autre petite partition (normalement cachée) de 32MO contient l’environnement de boot créé par Ventoy: Il s’agit littéralement d’un environnement applicatif dédié au démarrage de n’importe quel OS, avec reconnaissance auto. des ISO pour démarrer avec les pré-réglages requis sur du Linux, du Windows etc.. Et.. désactiver automatiquement pendant l’installation de Windows 11 les fameux pré-requis. Pour infos on peut même injecter des Drivers sans devoir toucher à l’ISO! Il ne faut pas toucher à cette partition.

Ventoy part 4
En 1er: installer Ventoy sur la Clef, en 2e: copier coller l'ISO de Windows 11

PS: Si vous choisissez de garder de l’espace en “fin” de clé USB, il faudra formater en FAT32 ou NTFS cette partition depuis le gestionnaire de disque Windows. Sur la capture ci-dessous j’ai réservé 20GO que je dois formater et auquel il faut attribuer une lettre de lecteur:

Désactiver les pré-requis d'installation de Windows 11

Plus simple qu’il n’y paraît: Je créé un dossier nommé ventoy dans le même dossier que l’ISO de Windows 11; Dans ce dossier ventoy, je créé un fichier nommé (aussi) ventoy et d’extension.json (cf. si l’extension de fichier ne s’affiche pas).

J’ouvre le fichier ventoy.json avec le bloc-note et y colle ce script:

				
					{
    "control": 
       [
	     { "VTOY_WIN11_BYPASS_CHECK": "1" }
       ]
}
				
			

PS: Le script ne désactive pas simplement la vérification des pré-requis les plus bloquants: Présence de la puce TPM 2, CPU compatible et gestion du Secure Boot: Il désactive aussi tous les autres pré-requis: RAM minimale de 4GO et volume disque dur de 64GO mini.

Test sur ordinateur

Tout est prêt; Je branche la clé USB sur un PC non compatible Windows 11, je le met sous tension et je rejoins le BIOS où je règle le démarrage sur la clé USB et je sauvegarde. L’interface graphique de Ventoy s’affiche (on voit bien d’ailleurs ici l’avantage de Ventoy face à Rufus avec une interface qui permet de choisir l’ISO à booter. Ici pour cet article seule l’ISO de Windows 11 est présente):

Reste à cliquer sur Entrée et suivre les étapes d’installation de Windows 11… Sauf si on tient à ne pas avoir de compte utilisateur Microsoft connecté à la façon de Windows 7 et versions antérieures: Dans ce cas le chapitre suivant va vous intéresser.

Installer Windows 11 sans créer de compte Microsoft

Sous Windows 10, durant l’installation, il suffisait de débrancher le câble réseau (ou ne pas se connecter en WIFI sur un PC portable), Windows ne détectant pas de connexion internet, on pouvait créer un compte utilisateur local.

Mais Windows 11 -en version Familiale (Home)- ne permet plus cela. Même en se déconnectant du réseau, l’installation devient impossible car la flèche “Suivant” reste non “cliquable”.

Voilà l’astuce; Lors de l’installation de Windows, au moment de se connecter à son compte Microsoft -ou d’en créer un comme il est supposément obligatoire-  appuyer en même temps sur les touches MAJ et F10 du clavier (MAJ est remplacé par SHIFT sur certains claviers). Cela va ouvrir une fenêtre de commande dans laquelle on tape “taskmgr” (sans les guillemets) puis Entrée. la commande “taskmgr” va lancer le gestionnaire des tâches:

Dans le gestionnaire des tâches, cliquer sur “Plus de détails” pour afficher tous les processus en cours:

On fait défiler la liste jusqu’à trouver le processus “Débit de la connexion réseau”. Clic droit dessus puis “Fin de tâche”:

Après arrêt de ce service, l’interface permet de rentrer un nom pour créer un compte local et le bouton “Suivant” est désormais cliquable: On peut poursuivre l’installation “à l’ancienne”!