Accueil / Mes interventions / Portable Acer Aspire 3630 lent à mourir…

Portable Acer Aspire 3630 lent à mourir…

acer-aspire-3630

un vieux acer aspire 3630 de 2005 lent

Un PC portable Acer m’attend à Cabasse, il appartient à un artisan du bâtiment -à son compte- qui n’en peut plus de ce vieux portable de 2005 dont les soucis valent un listing :

  • Lenteur exagérée
  • Connexion wifi impossible
  • Disque dur saturé
  • Le son ne fonctionne pas
  • Les fenêtres de l’explorateur sont saccadées et le scrolling sur les pages web n’est pas fluide
  • Le ventilateur tourne continuellement à fond
  • Il arrive que le PC s’arrête inopinément
  • Les documents Excel ne s’ouvrent pas sous open office
  • Impossible d’installer une imprimante-scanner
  • Un pont réseau est impossible à supprimer dans « connexions réseau »
  • Un disque dur externe Freecom -acheté après coup- ne « fonctionne pas »

Le PC appartient donc à un professionnel qui créé des devis, des factures etc… Sous OpenOffice, et qui possède beaucoup de photos dans le répertoire « Mes documents », je décide donc avant tout chose de créer une sauvegarde du disque C : avec DriveImageXML que je place dans mon disque dur externe.

Par contre le système de fichier du ACER est en FAT32 : antique, très peu sécurisé et difficile à récupérer si le disque dur a des soucis ; je le passe en NTFS avec la commande « convert C : /FS: NTFS » lancée depuis une fenêtre DOS.

Autre acte prioritaire : Vérifier l’état du disque dur C avec un Checkdisk en mode complet (option /R) pour vérifier les fichiers, et un scan sous HDDRegenerator pour vérifier sa surface magnétique. J’en profite pour lancer une vérification de la mémoire vive avec Memtest, toujours sous Hiren’s boot CD mais en mode dos.

disque-dur-externe-freecom

Disque externe Freecom de 300Go mais protégé par un mot de passe oublié

(Encore) autre acte prioritaire : déplacer les fichiers volumineux sur le disque dur externe Freecom du client sauf que celui-ci est protégé par un mot de passe à la suite d’une manipulation faite à la va-vite par mon obligé (qui ne se rappel plus du sésame) ;

Je le réinitialise en lançant le programme Password inclus dans le disque Freecom et en choisissant « Mot de passe perdu ». Le programme Password me propose alors de réinitialiser le mot de passe avec l’obligation de supprimer toute donnée, ce que je fais.

 

 

 

Me voilà donc avec un confortable espace de 300Go sur le FreeCom, après formatage rapide en NTFS depuis le gestionnaire des disques ; je peux enfin y transférer les dossiers les plus volumineux aidé en cela par l’utilitaire Windirstat. Windirstat est un logiciel qui scan le disque voulu et donne la taille de chaque dossier à la fois sous forme de listing et sous forme graphique. Résultat : environ 20Go de gagné sur le disque C :.

Mais je ne m’arrête pas là et lance Hiren’s boot CD en mode Mini XP : sur le bureau du Mini XP je lance l’icône HBCD puis “Programs” “Cleaners” et enfin “All Users Temp Cleaner” et choisi de nettoyer le disque C :. Ce petit programme supprime à fond énormément de données non utiles que ne suppriment pas d’autre logiciels concurrents, comme le Pagefile, les dossiers NTuninstall, le dossier System volum information en plus des répertoires temporaires standards.

Résultat : encore 15 Go de gagné !

Le disque C : auparavant saturé à 95% est maintenant vide à 50%. Je peux donc lancer un défragmenteur: Ultradefrag car le disque C : est extrêmement fragmenté, d’ailleurs la défragmentation mettra une journée pour se terminer ! Ce qui est bien avec Ultradefrag, c’est qu’on peut le régler pour qu’il se lance avant Windows.  Ainsi il peut défragmenter rapidement les fichiers verrouillés avant l’ouverture de session.

Autres problèmes : Mon client, voulant faire de la place sur le disque C : a supprimé certains dossiers, résultat plus de son et des scrollings saccadés lors du surf et lors du déplacement de fenêtres. Après vérification dans le gestionnaire de périphérique je remarque que la carte audio et la carte vidéo n’ont pas de pilote (point d’exclamation). Facile : je rejoins le site Acer support, rentre le modèle du PC, télécharge puis installe les deux drivers manquants.

La chauffe excessive du PC est elle aussi facile à comprendre : l’ensemble ventilateur-radiateur est bourré de poussière que je chasse sans même dévisser quoi que ce soit, avec une bombe à air sec Dacomex.

On y est presque pour résoudre les problèmes de lenteur : je lance msconfig pour vérifier les programmes qui se lancent au démarrage du PC et supprime les entrées inutiles (avec l’expérience je les connais…) J’aurais pu me laisser guider par l’excellent programme soluto si j’avais eu des hésitations sur tel ou tel lancement automatique.

Par contre le pont réseau qui empêche la connexion Wifi est impossible à supprimer depuis le Panneau de configuration>Connexion réseau, mais je le retrouve dans le gestionnaire de périphérique -où là- j’arrive à lui faire la peau.

Énième soucis : l’imprimante Epson ne s’installe pas, mais j’y arrive en supprimant un pilote fantôme (point d’exclamation à côté d’un driver nommé USB printer) dans le gestionnaire de périphérique et en redemandant une re-détection/installation des pilotes manquants.

Dernière (enfin) difficulté : les documents Excel ne s’ouvrent pas avec Open Office lorsqu’on double-clic dessus. C’est simple, je clic droit sur un document Excel, choisi Propriété puis “s’ouvre avec > Modifier” Et je choisi “scalc” (c’est la référence à OpenOffice) dans le listing proposé en cochant « toujours utiliser ce programme pour ouvrir ce type de fichier ».

Ouf ! C’est terminé, quelle longue intervention me dis-je (et quel long article). Mais bon il faut dire que ce PC n’a jamais bénéficié d’une maintenance depuis huit ans!