Accueil / Mes interventions / Windows qui démarre seulement en mode réparation

Windows qui démarre seulement en mode réparation

Me voilà à Flassans ; centre var pour diagnostiquer un PC portable Packard Bell sous Vista 32 bits. Du jour au lendemain, celui-ci démarre systématiquement en mode réparation, qu’on choisisse ou pas cette option. Quand je lance le mode sans échec disponible depuis F8 c’est pareil, et aucun point de restauration valide ne permet de retrouver un ordinateur utilisable facilement. Ce dépannage est tout autant applicable sous Windows 7 ou 8, voire Windows 10.

Ca ne poserait pas de problème si le mode de réparation, « réparait » justement… Mais après 3 redémarrages, toujours ce message disant que la réparation ne peut pas remettre en état cet ordinateur.

reparation-impossible

Et si l’auto-réparation elle-même était endommagée ? Après tout elle se lance depuis le disque dur du PC ? J’emporte le portable à Brignoles car la réparation sur place serait trop longue, j’insère un DVD Vista et démarre dessus. Je choisi l’option réparer, ainsi l’environnement de récupération se lancera depuis le DVD. Mais; Même résultat qu’auparavant !

J’ai coutume d’effectuer un checkdisk avant tout, même si mode de réparation le lance de lui-même, résultat négatif, même sentence pour la restauration système: aucun point de restauration viable.

La commande qui permet de réparer les fichiers système d’un Windows non actif me dit que les fichiers endommagés n’ont pas tous été réparés.
Commande : sfc /scannow /offbootdir=C:\ /offwindir=C:\Windows
Commande répétée 3 fois comme conseillé par Microsoft, un redémarrage entre chaque lancement, mais résultat négatif.

sfc-offline-depuis-dvd-instal

 

(Petite parenthèse) sfc scannow, dans l’environnement de récupération (et sous Vista en tout cas) ne créé pas le ficher de rapport CBS.log sous X:\Windows\Logs\. C’est très regrettable! car ce rapport contient notamment la liste des fichiers qui n’ont pas pu être réparés. Alors Comment “forcer” la création du fichier CBS.log en mode réparation? Avant de lancer la commande sfc etc.. tapez dans l’invite de commande:

  1. set WINDOWS_TRACING_LOGFILE=X:\CBS.log (ça ne fonctionnera pas si on change X:  par C:)
  2. Puis la vérification des fichiers système en mode hors ligne:
    sfc /scannow /offbootdir=C:\ /offwindir=C:\Windows
  3. Quand le scan est fini, tapez notepad: le bloc-note s’ouvre est on peut lancer l’explorateur Windows depuis son menu; Fichier>Ouvrir
  4. Dans la fenêtre d’exploration choisissez type de fichiers: Tout type. Puis naviguez ver X:\
  5. Le rapport CBS.log est bel et bien là mais.. comporte des milliers de ligne; indigeste à étudier

Donc, pour créer un fichier texte ne listant que les données pertinentes, tapez en ligne de commande: find “[SR]” X:\CBS.log > X:\sfcdetails.txt
Cela crée un fichier texte filtré nommé sfcdetails dans X:\ , donc consultable avec notepad (voir point 3 ci-dessus).

On peut créer d’autres fichiers textes ne listant que les fichiers réparés (N° 1 et 2) , ou irréparables (N°3), en tapant:

  1. find “Repaired” X:\CBS.log > X:\sfcdetails.txt
  2. find “Repairing” X:\CBS.log > X:\sfcdetails.txt
  3. find “Cannot” X:\CBS.log > X:\sfcdetails.txt

Je ne connaissais pas cette astuce lors de ce dépannage, dommage car j’aurais sans doute pu importer les fichiers abimés depuis un DVD d’installation de Windows Vista.

 

(Fin de parenthèse) La réparation automatique se lance quand Windows n’arrive pas à démarrer correctement, aucun effort à faire côté utilisateur sauf que, dans mon cas, non seulement on n’a pas de résultat positif mais en plus elle empêche de voir ce qui ne va pas : Je désactive le lancement automatique de ce mode; commande bcdedit /set {default} recoveryenabled No :

desactivation-reparation-auto-depuis-dvd-instal

 

Après redémarrage voilà donc le souci révélé ! Le fichier système hal.dll est manquant :

hal manquant apres desact auto repair

Depuis un disque dur contenant une installation fraiche de Vista et avec l’aide d’un adaptateur SATA/USB, je copie-colle ce fichier dans le dossier C:\Windows du Packard Bell. Mais un redémarrage m’indique un autre fichier manquant : acpi.sys, normalement situé dans C:\Windows\System32\Driver que je copie-colle. Enième redémarrage, et message qui dit que le fichier msisadrv.sys n’est pas à sa place

J’ai le sentiment qu’on peut continuer longtemps comme ça donc j’arrête cette méthode de réparation et passe à l’ultime solution : la restauration d’usine, disponible au démarrage du PC en tapotant F11. Cf restauration d’usine selon constructeur sans DVD.
Mais d’abord il faut sauvegarder les dossiers personnels de mon client et un maximum de paramètres (dont les favoris ou marque-pages). Pour cela je vais utiliser le combo Win8.1SE à ma sauce (digne successeur de Hiren’s boot CD) et Fab’s autobackup Pro ; logiciel portable qui permet de sauvegarder les données présentes sur un disque dur qui ne démarre plus, mais payant.

Ayant démarré depuis le CD live Win8.1SE sur le Packard Bell, je lance Fab’s autobackup Tech en mode Sauvegarde depuis une clé USB, et lui donne le chemin vers le dossier Windows (C:\Windows). Automatiquement, le nom du profil de mon client apparait, que je choisi, puis je coche les éléments que je souhaite sauvegarder (Documents, favoris Firefox, images, données Picasa, raccourci bureau, fond d’écran, etc..).

sauvegarde-offline-avec-fab-autobackup

 

La sauvegarde est écrite sur un disque dur externe de grande capacité. Le backup terminé, je redémarre en tapotant F11 pour accéder à la restauration d’usine. Après effet me voilà devant un Windows Vista tout beau tout neuf. Est-ce le moment de restaurer la sauvegarde ? Pas encore car il faut installer les logiciels dont le backup a mis de côté les données et paramètres (Firefox, Picasa etc..)

install-prog-avant-fab-autobackup

 

Maintenant oui je peux lancer Fab’s autobackup et cliquer sur restaurer, en renseignant le dossier de sauvegarde

restauration-donnees-fab-autobackup

PS : Je n’ai pas voulu créer un article trop long mais j’ai changé le disque dur d’origine par un neuf et plus rapide aussi (7200 tours/minute). Le disque d’origine ne m’inspirait pas confiance à la vue des résultats de Gsmart control (analyseur d’état physique de disque dur), même si ce dernier le considérait comme encore viable, avec de nombreuses réserves.